10 choses à savoir sur l’intolérance au gluten

L’intolérance au gluten – appelée également la maladie cœliaque touche 1% de la population mais seulement 20 à 30% des cas sont diagnostiqués. On peut entendre ou lire beaucoup d’informations fausses sur le sujet.

Voici donc 10 choses à savoir :

1. les malades cœliaques ne sont pas tous maigres. Certains malades cœliaques sont même obèses.

2. la maladie cœliaque peut apparaître à tout âge. En effet, 20% des cas sont diagnostiqués après 50 ans.

3. Un intolérant au gluten peut ne pas avoir de symptômes digestifs. Chez certains malades cœliaques, l’ingestion de gluten peut être à l’origine de migraines ou d’aphtoses à répétition, de problèmes de stérilité…

4. Un malade cœliaque doit suivre un régime sans gluten A VIE. En effet, tout écart peut avoir des répercussions sur sa santé. Avoir recours à un diététicien-nutritionniste est prouvé pour améliorer l’observance du régime sans gluten sur le long terme.

5. Le gluten n’est pas que présent dans le pain, les pâtes, les gâteaux et biscuits. On peut ainsi en trouver dans des saucisses, des bonbons…. c’est pourquoi il est important de savoir lire les étiquettes.

6. Certains ingrédients dérivés du blé ne contiennent pas de gluten. C’est le cas par exemple du dextrose de blé.

7. Le régime sans gluten n’est pas monotone. Il peut être l’occasion de découvrir de nouveaux aliments,  voire une nouvelle passion pour cuisiner 😉

8. Le régime sans gluten ne coûte pas forcément très cher. En effet, les malades cœliaques peuvent prétendre à une prise en charge et il existe une multitude de produits naturellement sans gluten.

10. Un aliment sans gluten n’est pas forcément pauvre en FODMAP et vice-versa. Cependant ces 2 alimentations sont compatibles avec quelques adaptations.

Si vous soupçonnez d’avoir la maladie cœliaque, allez consulter votre médecin avant d’entreprendre un régime sans gluten. Le contraire risquerait de fausser les résultats des examens de dépistage de la maladie cœliaque.

Une fois dépisté, n’hésitez pas à demander conseils à un diététicien-nutritionniste spécialisé pour vous guider dans cette nouvelle façon de vous alimenter, vous apprendre à lire les étiquettes et pour vous donner des trucs et astuces pour faire vos courses, cuisiner, voyager, manger à l’école ou au resto….

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.