Attention à la gastro…elle revient…et elle peut déclencher une colopathie!

La gastro-entérite est une infection digestive d’origine bactérienne ou virale. Elle se transmet principalement par les mains, l’eau et les aliments contaminés. Les symptômes typiques d’une gastro sont : des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et la diarrhée. Cela dure généralement 2 à 5 jours.

Saviez-vous qu’avoir une gastro multiplie par 3 à 6 le risque de développer un syndrome de l’intestin irritable

rouleau-de-papier-wc-vide

Les scientifiques disent qu’une gastro a le plus de chances de déclencher un SII post-infectieux si :

  • il y a un terrain de prédisposition : SII présent dans la famille et/ou terrain anxieux de la personne
  • la gastro est forte et/ou longue

 

Voici quelques conseils surtout pour les colopathes ou parents de colopathes vis-à-vis de la gastro :

En prévention, se laver les mains à chaque fois que vous allez aux WC et avant de manger

Pendant la gastro :

  • continuer à vous lavez les mains
  • faire une cure d’ultra-levure pendant 1 mois
  • Suivre un régime d’épargne digestive pauvre en FODMAP tant que vous avez des symptômes : le fameux régime viande ou poisson grillé, riz, carotte, banane – puis élargissez rapidement.
  • Bien vous hydrater avec des boissons sucrées ou salées (ex: thé vert ou tisane sucrée ou bouillon sans oignon) et boire des eaux riches en potassium comme la Sainte Yorre (la dégazer si ballonnements ou flatulences)

Consulter aux urgences :

  • pour un adulte : si présence de fatigue intense et de fièvre au delà de 3 jours, mais aussi si présence de sang dans les selles et de douleurs abdominales importantes.
  • pour un jeune enfant ou un nourrisson : si présence de vomissements et de diarrhée, s’il ne mange ou ne boit plus ou s’il devient tout mou (hypotonique).

Voilà, en tout cas, si vous souffrez d’une colopathie à tendance diarrhéique ou nauséeuse et que des membres de votre entourage manquent d’empathie à votre égard. Profitez qu’ils aient une gastro pour essayer de leur faire comprendre ce que vous endurez au quotidien 😉

Un commentaire

  1. Ce sont de très bons conseils à suivre pour éviter la gastroentérite et la soigner malheureusement souvent on ne sait pas ce qui a déclenché le SII et pour les personnes qui lirons votre article il sera déjà trop tard pour éviter la survenue du SII car si elles lisent vos article c’est qu’elle savent déjà qu’elles ont le syndrome de l’intestin irritable.
    Il faudrait trouver un moyen de prévenir les personnes avant.

    Sinon effectivement les symptômes du SII sont très augmentés pendant la gastroentérite bien sûre mais après aussi donc une alimentation pauvre en FODMAP est très efficace pour diminuer les symptômes. Elle est d’ailleurs aussi très efficaces lors de la prise d’antibiotiques

    Reply
    • Bonjour,

      Vous avez raison, le SII n’est pas forcément provoqué par une gastro-entérite. Cependant c’est tout de même le cas dans 20% des cas. Alors peut-être que certaines précautions avant ou pendant, pourront éviter à des personnes de développer un SII post-gastro-entérite (appelé post-infectieux) 😉

      Savoureusement digeste,

      Julie D.

      Reply
      • Oui je suis tout à fait d’accord il faut que les patients comme nous passent le message à leur proches car ils ne se doutent pas de ça. Je le fais moi même auprès de ma famille:
        Quand on fait des études de diététique en reconversion et qu’on met ses fiches sur les virus, les bactéries et les parasites dans les toilettes ça incite la famille à prendre soin de sont hygiène 😉 et mêmes les amis sont un peu étonnés!
        Je n’ai moi même pas de cause identifiée à mon SII il est venu insidieusement sans crier garde avec une augmentation progressive des symptômes jusqu’à un point où ça devenait handicapant pour ma vie personnelle et professionnelle.
        Le soulagement est venu quand j’ai découvert l’alimentation pauvre en FODMAP et ai pu identifier mes intolérance avec leur quantité tolérées ou non.
        J’ai d’ailleurs créé un blog dessus avec des recettes, quelques vidéos…
        Blanche

        Reply
  2. Bonsoir Julie,
    Pour mon cas j’ai le SII de type C chronique depuis que j’ai eu la typhoïde !!! Car le SII à évoluer depuis toutes ces annees !! Est ce que dans mon cas se serait aussi le SII post infectieux aussi ?? Merci pour votre aide !!
    Martine !!
    Cordialement,

    Reply
    • Bonjour,

      Dans les cas de SII à tendance constipation, c’est moins fréquent mais cela peut être le cas aussi. Je ferai un article prochainement sur le SII à tendance constipation 😉

      Savoureusement digeste,

      Julie Delorme

      Reply

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.