Donnez des vacances à vos intestins

Vous en avez marre de souffrir quotidiennement de ballonnements, de flatulences, de diarrhée et/ou de constipation?

Et si vous profitiez de vos vacances pour donner du répit à vos intestins !

Voici 6 astuces pour retrouver un bien-être digestif optimal cet été :

conseils colopathie vacances

ASTUCE N°1 : Mangez une alimentation plus digeste 

La majorité des colopathes sont sensibles à ce qu’ils mangent et boivent.

Concernant les boissons, l’alcool est un facteur irritant ou aggravant, allez-y donc mollo sur les apéritifs!

Concernant les aliments, le régime FODMAPs est efficace chez 3 colopathes sur 4 pour réduire les ballonnements, les flatulences, les douleurs et les problèmes de transit.

Vos vacances peuvent être une excellente opportunité pour tester l’efficacité de ce régime sur vous :

==> Pour obtenir la liste complète des aliments pauvres et riches en FODMAPs : cliquez ICI

==> Pour vous aider à cuisiner maison de bons petits plats faciles et gourmands : découvrez mon dernier livre téléchargeable contenant 2 semaines de menus et plus de 71 recettes pauvres en FODMAPs printemps-été en cliquant ICI

==> Pour conseiller ceux qui mangent à l’hôtel ou au restaurant : découvrez l’ebook spécial « Manger pauvre en FODMAP à l’extérieur (restaurants – voyages – invitations) » en cliquant ICI

ASTUCE N°2 : Limitez vos sources de stress

Le stress peut, en déréglant le microbiote (ou flore intestinale), déclencher ou aggraver les symptômes digestifs.

Privilégiez donc des vacances à la « cool » en y incluant – pourquoi pas – des séances de méditation :

==> Application Méditations avec Christophe André  : cliquez ICI

==> Application Petit Bambou : cliquez ICI

ASTUCE N°3 : Dormez davantage

Comme vous le savez, le sommeil est réparateur. C’est le cas pour tout votre corps et notamment pour votre système digestif qui se met au repos lors des phases de sommeil profond (c’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des colopathes n’ont pas de symptômes quand ils dorment).

Profitez donc des vacances pour dormir plus longtemps la nuit et/ou faire la sieste.

ASTUCE N°4 : Pratiquez une activité physique modérée 

Inclure environ 30 min quotidiennement de natation, marche, golf, yoga….vous aidera à réduire le stress et fera du bien à votre système digestif.

ASTUCE N°5 : Diminuez ou arrêtez de fumer

Le tabac peut, en modifiant le microbiote (ou flore intestinale), irriter et inflammer vos intestins, et donc peut directement impacter vos symptômes digestifs. Fumer entraîne d’ailleurs souvent des diarrhées et/ou des douleurs gastro-intestinales.

Changer de contexte, peut être une excellente opportunité pour réduire ou arrêter de fumer.

ASTUCE N°6 : Prenez vos précautions contre la turista 

Un quart des personnes développent ou aggravent le syndrome de l’intestin irritable suite à une infection gastro-intestinale comme la turista.

Si vous partez dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie du Sud-Est, prenez un maximum de précautions :

  • buvez uniquement de l’eau en bouteille décapsulée sous vos yeux,
  • consommez des plats chauds,
  • évitez tout ce qui est cru,
  • lavez-vous les dents à l’eau du robinet préalablement purifiée par des comprimés vendus en pharmacie (ex: Hydrochlonazone…).

 

Je vous retrouve le 16 août.

Belles vacances à toutes et à tous Emoticone et smiley vacance gronze

Donnez des vacances à vos intestins

Vous en avez marre de souffrir quotidiennement de ballonnements, de flatulences, de diarrhée et/ou de constipation?

Et si vous profitiez de vos vacances pour donner du répit à vos intestins !

Voici 6 astuces pour retrouver un bien-être digestif optimal cet été :

conseils colopathie vacances

ASTUCE N°1 : Mangez une alimentation plus digeste 

La majorité des colopathes sont sensibles à ce qu’ils mangent et boivent.

Concernant les boissons, l’alcool est un facteur irritant ou aggravant, allez-y donc mollo sur les apéritifs!

Concernant les aliments, le régime FODMAPs est efficace chez 3 colopathes sur 4 pour réduire les ballonnements, les flatulences, les douleurs et les problèmes de transit.

Vos vacances peuvent être une excellente opportunité pour tester l’efficacité de ce régime sur vous :

==> Pour obtenir la liste complète des aliments pauvres et riches en FODMAPs : cliquez ICI

==> Pour vous aider à cuisiner maison de bons petits plats faciles et gourmands : découvrez mon dernier livre téléchargeable contenant 2 semaines de menus et plus de 71 recettes pauvres en FODMAPs printemps-été en cliquant ICI

==> Pour conseiller ceux qui mangent à l’hôtel ou au restaurant : découvrez l’ebook spécial « Manger pauvre en FODMAP à l’extérieur (restaurants – voyages – invitations) » en cliquant ICI

ASTUCE N°2 : Limitez vos sources de stress

Le stress peut, en déréglant le microbiote (ou flore intestinale), déclencher ou aggraver les symptômes digestifs.

Privilégiez donc des vacances à la « cool » en y incluant – pourquoi pas – des séances de méditation :

==> Application Méditations avec Christophe André  : cliquez ICI

==> Application Petit Bambou : cliquez ICI

ASTUCE N°3 : Dormez davantage

Comme vous le savez, le sommeil est réparateur. C’est le cas pour tout votre corps et notamment pour votre système digestif qui se met au repos lors des phases de sommeil profond (c’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des colopathes n’ont pas de symptômes quand ils dorment).

Profitez donc des vacances pour dormir plus longtemps la nuit et/ou faire la sieste.

ASTUCE N°4 : Pratiquez une activité physique modérée 

Inclure environ 30 min quotidiennement de natation, marche, golf, yoga….vous aidera à réduire le stress et fera du bien à votre système digestif.

ASTUCE N°5 : Diminuez ou arrêtez de fumer

Le tabac peut, en modifiant le microbiote (ou flore intestinale), irriter et inflammer vos intestins, et donc peut directement impacter vos symptômes digestifs. Fumer entraîne d’ailleurs souvent des diarrhées et/ou des douleurs gastro-intestinales.

Changer de contexte, peut être une excellente opportunité pour réduire ou arrêter de fumer.

ASTUCE N°6 : Prenez vos précautions contre la turista 

Un quart des personnes développent ou aggravent le syndrome de l’intestin irritable suite à une infection gastro-intestinale comme la turista.

Si vous partez dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie du Sud-Est, prenez un maximum de précautions :

  • buvez uniquement de l’eau en bouteille décapsulée sous vos yeux,
  • consommez des plats chauds,
  • évitez tout ce qui est cru,
  • lavez-vous les dents à l’eau du robinet préalablement purifiée par des comprimés vendus en pharmacie (ex: Hydrochlonazone…).

 

Je vous retrouve le 16 août.

Belles vacances à toutes et à tous Emoticone et smiley vacance gronze

Régime FODMAP, une solution pour soulager ballonnements et intestin irritable

Pour tout savoir sur le régime pauvre en FODMAP, retrouvez mon interview sur Marie Claire en cliquant ici.

Je réponds aux questions suivantes:

Quel est l’impact des FODMAPs sur notre organisme ?

À qui s’adresse un régime pauvre en FODMAPs ?

En quoi consiste-t-il ?

Dans quels aliments trouve-t-on des FODMAPs ?

Fait-il perdre du poids ?

Avantages, inconvénients et contre-indications du régime FODMAPs

Belle année 2018

Parce que le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique, douloureuse, malconnue, taboue, parce que c’est le cas de le dire, et parce que je suis aussi colopathe, je me permets de vous souhaiter mes meilleurs vœux avec le même franc-parler que Jean-Pierre Coffe 😉 :

 

 

Manger à l’extérieur avec plaisir et sans maux de ventre

Dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année. C’est la période de l’année la plus propice aux repas pris hors de chez soi, que ce soit dans votre famille ou votre belle-famille, chez des amis, aux restaurants en France, et même parfois, à l’étranger.

Quand on a le ventre capricieux ou quand on suit le régime FODMAP, manger hors de chez soi peut être stressant voire carrément angoissant.

On se pose plein de questions : qu’est-ce que je peux manger? qu’est-ce que je peux boire? comment éviter d’avoir mal au ventre, que mon ventre gonfle ou de passer mon temps aux toilettes ? comment expliquer mes évictions alimentaires à ma belle-mère ou à mes amis ? comment réussir à me faire quand même plaisir ?…

J’ai répondu à toutes ces questions dans mon dernier ebook  : Régime FODMAP = Manger à l’extérieur (repas entre collègues, amis ou en famille, restos & voyage). Vous y trouverez des conseils très détaillés et concrets pour vous aider à manger hors de chez vous en limitant vos symptômes tout en vous faisant plaisir, ainsi que 10 recettes gourmandes pauvres en FODMAP pour recevoir ou à apporter chez vos hôtes et votre carte d’intolérances aux FODMAP pour expliquer brièvement et simplement vos intolérances à ceux qui cuisinent pour vous qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Retrouvez toutes les infos en cliquant ICI

Prenez soin de vous et profitez 😉

 

 

Concours « Produits pauvres en FODMAP »

Ce black Friday annonce le début du concours pour gagner un exemplaire de mon livre Régime FODMAP : le Guide d’achat en supermarchés, qui contient 1200 exemples de produits pauvres en FODMAP ainsi que des conseils et des astuces.

Pour participer :

Image associée Likez ma page FaceBook Conseils anti-maux de ventre & régime Fodmap par Delormenutrition
Image associée Donnez, en commentaire de cet article sur FB, un exemple d’un aliment, d’un produit (nom et marque) ou d’une recette pauvre en FODMAP que vous aimez
Image associée Partagez cet article sur FB en mode public

Fin du Concours le 24 décembre 2017 à minuit.

Un tirage au sort aura lieu sur l‘ensemble des participants majeurs ayant rempli les 3 conditions ci-dessus.

Bonne chance à tous 😉

Pour ceux qui ont aimé Le charme discret de l’intestin

Comme Giulia Anders, je suis passionnée par les intestins. Comme elle, j’ai fait de cette passion ma spécialité mais en tant que diétécienne-nutritionniste. Mon fils de 3 ans et demi résume d’ailleurs bien ce que je fais car il dit que « le travail de ma maman est d’expliquer aux gens ce qu’il faut manger pour pas avoir mal au ventre et faire de beaux cacas » !

Giulia Anders avec son approche génialement simple et humoristique a fait exploser l’intérêt sur nos intestins et fait comprendre au plus grand nombre qu’il s’agit bien plus que de tuyaux !

Si vous avez aimé son livre et si vous comprenez l’anglais, voici sa présentation aux TED-Talks :