Semaine nationale du Syndrome de l’Intestin Irritable

Semaine Syndrome de l'Intestin Irritable 2019

Attention : Top départ

Afin de faire progresser la reconnaissance du SII, il est nécessaire de faire connaître le quotidien des souffrants, c’est pourquoi l’Association des Patients Souffrant du Syndrome de l’Intestin Irritable, APSSII (+ d’infos : cliquez) a décidé de faire une campagne en 2019 afin de sensibiliser un acteur essentiel de la prise en charge : le pharmacien, qui reçoit régulièrement voire quotidiennement des souffrants du SII dans son officine.

L’APSSII sollicite votre aide pour ce projet car nous savons qu’une action portée collectivement aura un impact beaucoup plus fort. Comme le dit Suzelle Façon, la Présidente de l’APSSII : « C’est seulement ensemble que nous pourrons faire changer le regard sur le SII ».

SEMAINE DU SII (du 21 au 27 JANVIER 2019) : 

Chaque adhérent est invité à remettre cette affichette à son pharmacien (cliquez) afin de le sensibiliser au Syndrome de l’Intestin Irritable et à ce que vivent les malades et un mini-questionnaire (cliquez) dont les retours permettront notamment d’améliorer la qualité de la relation avec cet acteur de la santé.

Belle semaine à tous les colopathes 🙂

Exlusivité : Formation professionnelle Syndrome de l’Intestin Irritable & FODMAPs

Tous les professionnels en nutrition et/ou digestif devraient connaitre le régime FODMAPs.

Pourquoi ?

10% de la population ont le syndrome de l’intestin irritable, maladie qui se manifeste par des douleurs abdominales, ballonnements, excès de gaz, diarrhée et/ou constipation.

Ces symptômes digestifs chroniques et tabous ont de fortes répercussions sur la qualité de vie. Or il n’existe pas de pilule miracle pour en guérir et peu de traitements symptomatiques sont efficaces.

La méthode FODMAPs est, quant à elle, prouvée cliniquement pour réduire les symptômes chez 75% des personnes (Shepherd et al. 2014). J’ai également pu le constater sur moi et tous les jours sur mes patients.

Le problème est que ce régime est complexe et beaucoup de fausses informations circulent. Les patients ont donc besoin d’être conseillés par des professionnels – comme vous et moi – pour personnaliser ce régime, faciliter son application, optimiser son observance et limiter l’apparition d’effets secondaires.

J’ai eu la chance d’avoir été l’unique française formée par Dr Sue Shepherd, la chercheuse australienne ayant mis en place ce régime. A mon tour de transmettre ce savoir.

Suite à de nombreuses demandes, je suis très heureuse de vous annoncer que j’organise une formation exclusive Syndrome de l’Intestin Irritable & FODMAPs le vendredi 15 mars à Lyon.

Formation professionnelle SII FODMAP

Vous pourrez apprendre, lors de cette formation, les bases théoriques et pratiques sur le syndrome de l’intestin irritable & la méthode FODMAPs pour l’intégrer dans votre champ de compétences et aidez les patients à retrouver un bien-être digestif optimal.

Retrouvez tout le programme et informations ICI.

Donnez des vacances à vos intestins

Vous en avez marre de souffrir quotidiennement de ballonnements, de flatulences, de diarrhée et/ou de constipation?

Et si vous profitiez de vos vacances pour donner du répit à vos intestins !

Voici 6 astuces pour retrouver un bien-être digestif optimal cet été :

conseils colopathie vacances

ASTUCE N°1 : Mangez une alimentation plus digeste 

La majorité des colopathes sont sensibles à ce qu’ils mangent et boivent.

Concernant les boissons, l’alcool est un facteur irritant ou aggravant, allez-y donc mollo sur les apéritifs!

Concernant les aliments, le régime FODMAPs est efficace chez 3 colopathes sur 4 pour réduire les ballonnements, les flatulences, les douleurs et les problèmes de transit.

Vos vacances peuvent être une excellente opportunité pour tester l’efficacité de ce régime sur vous :

==> Pour obtenir la liste complète des aliments pauvres et riches en FODMAPs : cliquez ICI

==> Pour vous aider à cuisiner maison de bons petits plats faciles et gourmands : découvrez mon dernier livre téléchargeable contenant 2 semaines de menus et plus de 71 recettes pauvres en FODMAPs printemps-été en cliquant ICI

==> Pour conseiller ceux qui mangent à l’hôtel ou au restaurant : découvrez l’ebook spécial « Manger pauvre en FODMAP à l’extérieur (restaurants – voyages – invitations) » en cliquant ICI

ASTUCE N°2 : Limitez vos sources de stress

Le stress peut, en déréglant le microbiote (ou flore intestinale), déclencher ou aggraver les symptômes digestifs.

Privilégiez donc des vacances à la « cool » en y incluant – pourquoi pas – des séances de méditation :

==> Application Méditations avec Christophe André  : cliquez ICI

==> Application Petit Bambou : cliquez ICI

ASTUCE N°3 : Dormez davantage

Comme vous le savez, le sommeil est réparateur. C’est le cas pour tout votre corps et notamment pour votre système digestif qui se met au repos lors des phases de sommeil profond (c’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des colopathes n’ont pas de symptômes quand ils dorment).

Profitez donc des vacances pour dormir plus longtemps la nuit et/ou faire la sieste.

ASTUCE N°4 : Pratiquez une activité physique modérée 

Inclure environ 30 min quotidiennement de natation, marche, golf, yoga….vous aidera à réduire le stress et fera du bien à votre système digestif.

ASTUCE N°5 : Diminuez ou arrêtez de fumer

Le tabac peut, en modifiant le microbiote (ou flore intestinale), irriter et inflammer vos intestins, et donc peut directement impacter vos symptômes digestifs. Fumer entraîne d’ailleurs souvent des diarrhées et/ou des douleurs gastro-intestinales.

Changer de contexte, peut être une excellente opportunité pour réduire ou arrêter de fumer.

ASTUCE N°6 : Prenez vos précautions contre la turista 

Un quart des personnes développent ou aggravent le syndrome de l’intestin irritable suite à une infection gastro-intestinale comme la turista.

Si vous partez dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie du Sud-Est, prenez un maximum de précautions :

  • buvez uniquement de l’eau en bouteille décapsulée sous vos yeux,
  • consommez des plats chauds,
  • évitez tout ce qui est cru,
  • lavez-vous les dents à l’eau du robinet préalablement purifiée par des comprimés vendus en pharmacie (ex: Hydrochlonazone…).

 

Je vous retrouve le 16 août.

Belles vacances à toutes et à tous Emoticone et smiley vacance gronze

Donnez des vacances à vos intestins

Vous en avez marre de souffrir quotidiennement de ballonnements, de flatulences, de diarrhée et/ou de constipation?

Et si vous profitiez de vos vacances pour donner du répit à vos intestins !

Voici 6 astuces pour retrouver un bien-être digestif optimal cet été :

conseils colopathie vacances

ASTUCE N°1 : Mangez une alimentation plus digeste 

La majorité des colopathes sont sensibles à ce qu’ils mangent et boivent.

Concernant les boissons, l’alcool est un facteur irritant ou aggravant, allez-y donc mollo sur les apéritifs!

Concernant les aliments, le régime FODMAPs est efficace chez 3 colopathes sur 4 pour réduire les ballonnements, les flatulences, les douleurs et les problèmes de transit.

Vos vacances peuvent être une excellente opportunité pour tester l’efficacité de ce régime sur vous :

==> Pour obtenir la liste complète des aliments pauvres et riches en FODMAPs : cliquez ICI

==> Pour vous aider à cuisiner maison de bons petits plats faciles et gourmands : découvrez mon dernier livre téléchargeable contenant 2 semaines de menus et plus de 71 recettes pauvres en FODMAPs printemps-été en cliquant ICI

==> Pour conseiller ceux qui mangent à l’hôtel ou au restaurant : découvrez l’ebook spécial « Manger pauvre en FODMAP à l’extérieur (restaurants – voyages – invitations) » en cliquant ICI

ASTUCE N°2 : Limitez vos sources de stress

Le stress peut, en déréglant le microbiote (ou flore intestinale), déclencher ou aggraver les symptômes digestifs.

Privilégiez donc des vacances à la « cool » en y incluant – pourquoi pas – des séances de méditation :

==> Application Méditations avec Christophe André  : cliquez ICI

==> Application Petit Bambou : cliquez ICI

ASTUCE N°3 : Dormez davantage

Comme vous le savez, le sommeil est réparateur. C’est le cas pour tout votre corps et notamment pour votre système digestif qui se met au repos lors des phases de sommeil profond (c’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des colopathes n’ont pas de symptômes quand ils dorment).

Profitez donc des vacances pour dormir plus longtemps la nuit et/ou faire la sieste.

ASTUCE N°4 : Pratiquez une activité physique modérée 

Inclure environ 30 min quotidiennement de natation, marche, golf, yoga….vous aidera à réduire le stress et fera du bien à votre système digestif.

ASTUCE N°5 : Diminuez ou arrêtez de fumer

Le tabac peut, en modifiant le microbiote (ou flore intestinale), irriter et inflammer vos intestins, et donc peut directement impacter vos symptômes digestifs. Fumer entraîne d’ailleurs souvent des diarrhées et/ou des douleurs gastro-intestinales.

Changer de contexte, peut être une excellente opportunité pour réduire ou arrêter de fumer.

ASTUCE N°6 : Prenez vos précautions contre la turista 

Un quart des personnes développent ou aggravent le syndrome de l’intestin irritable suite à une infection gastro-intestinale comme la turista.

Si vous partez dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie du Sud-Est, prenez un maximum de précautions :

  • buvez uniquement de l’eau en bouteille décapsulée sous vos yeux,
  • consommez des plats chauds,
  • évitez tout ce qui est cru,
  • lavez-vous les dents à l’eau du robinet préalablement purifiée par des comprimés vendus en pharmacie (ex: Hydrochlonazone…).

 

Je vous retrouve le 16 août.

Belles vacances à toutes et à tous Emoticone et smiley vacance gronze

Régime FODMAP, une solution pour soulager ballonnements et intestin irritable

Pour tout savoir sur le régime pauvre en FODMAP, retrouvez mon interview sur Marie Claire en cliquant ici.

Je réponds aux questions suivantes:

Quel est l’impact des FODMAPs sur notre organisme ?

À qui s’adresse un régime pauvre en FODMAPs ?

En quoi consiste-t-il ?

Dans quels aliments trouve-t-on des FODMAPs ?

Fait-il perdre du poids ?

Avantages, inconvénients et contre-indications du régime FODMAPs

Belle année 2018

Parce que le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique, douloureuse, malconnue, taboue, parce que c’est le cas de le dire, et parce que je suis aussi colopathe, je me permets de vous souhaiter mes meilleurs vœux avec le même franc-parler que Jean-Pierre Coffe 😉 :

 

 

Manger à l’extérieur avec plaisir et sans maux de ventre

Dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année. C’est la période de l’année la plus propice aux repas pris hors de chez soi, que ce soit dans votre famille ou votre belle-famille, chez des amis, aux restaurants en France, et même parfois, à l’étranger.

Quand on a le ventre capricieux ou quand on suit le régime FODMAP, manger hors de chez soi peut être stressant voire carrément angoissant.

On se pose plein de questions : qu’est-ce que je peux manger? qu’est-ce que je peux boire? comment éviter d’avoir mal au ventre, que mon ventre gonfle ou de passer mon temps aux toilettes ? comment expliquer mes évictions alimentaires à ma belle-mère ou à mes amis ? comment réussir à me faire quand même plaisir ?…

J’ai répondu à toutes ces questions dans mon dernier ebook  : Régime FODMAP = Manger à l’extérieur (repas entre collègues, amis ou en famille, restos & voyage). Vous y trouverez des conseils très détaillés et concrets pour vous aider à manger hors de chez vous en limitant vos symptômes tout en vous faisant plaisir, ainsi que 10 recettes gourmandes pauvres en FODMAP pour recevoir ou à apporter chez vos hôtes et votre carte d’intolérances aux FODMAP pour expliquer brièvement et simplement vos intolérances à ceux qui cuisinent pour vous qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Retrouvez toutes les infos en cliquant ICI

Prenez soin de vous et profitez 😉