Chouquettes aux amandes sans gluten et pauvre en FODMAP

J’ai récemment travaillé pour Maïzena – la fameuse marque de fécule de maïs –  à qui j’ai transmis une dizaine de recettes sans gluten. En voici une qui est gourmande et également pauvre en FODMAP.

chouquettes aux amandes sans gluten et pauvre en FODMAP

chouquettes aux amandes sans gluten et pauvre en FODMAP

Ingrédients pour une vingtaine de choux :

  • 125g de Maïzena
  • 100g de beurre
  • 1 càs de sucre
  • 3 œufs
  • 1 jaune d’œuf
  • 125ml d’eau
  • ½ càc de sel
  • Sucre en grains
  • Amandes effilées

 

 

 

 

Dans une casserole, faire bouillir l’eau, le beurre, le sucre et le sel. Quand le mélange bout, retirer du feu et jeter la maïzena d’un seul coup.

Tourner vigoureusement à la cuillère en bois sur feu doux pour bien dessécher la pâte. Quand cette dernière ne colle plus ni à la casserole, ni à la cuillère, retirer du feu. Laisser tiédir.

Ajouter les œufs, les uns après les autres en battant énergiquement. Le but est d’obtenir une pâte luisante assez molle gardant tout de même sa forme.

Préchauffer le four à 180°C.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, former des petits tas de pâtes espacées à l’aide de deux petites cuillères (ou d’une poche à douille).

Dorer chaque chou avec l’œuf battu et déposer généreusement sur chacun des amandes effilées et du sucre en grain.

Enfourner 25 minutes.

 

Idée de goûter équilibré sans gluten et pauvre en FODMAP:

2 chouquettes

1 yaourt nature allégé en lactose avec quelques morceaux de kiwi

 

Un commentaire

  1. Bonjour!
    Merci pour vos recettes! Serait-ce possible d’ajouter l’apport calorique par portion? Ce serait très apprécié 🙂

    Reply
    • Bonjour Marie-Claude,

      Merci pour votre message. En ce qui concerne l’apport calorique, je ne le mets pas car, en tant que diététicienne-nutritionniste, je recommande à mes patients – qui font attention à leur ligne- de se fier à leur sensation de faim et de satiété plutôt qu’à des chiffres. En effet, les apports caloriques conseillés pour une femme adulte varient environ entre 1800 et 2200 kcal. Il s’agit d’une fourchette. Si on choisit la moyenne : 2000 kcal, cela pourra donc soit convenir, soit être trop faible et donc faire perdre du poids, soit être trop elevé et donc faire prendre du poids. De plus, nos besoins caloriques diffèrent en fonction des repas précédents, de la dépense d’énergie et du métabolisme basal (= capacité de brûler les calories au repos). Cela explique pourquoi certaines personnes prennent du poids en ne mangeant pas grand chose et d’autres mangent beaucoup sans prendre un gramme. Et cela explique pourquoi on n’a pas le même appétit entre un déjeuner et un autre. J’espère que vous comprenez pourquoi indiquer les calories n’est pas utile et pourquoi j’ai choisi de ne pas le faire 😉
      A très bientôt

      Reply
  2. Marie Claude pose cette question peut-être parce qu’elle connaît son métabolisme de base et que par conséquent en connaissant l’apport calorique des aliments qu’elle ingère, elle s’y retrouve plus facilement. En tout cas personnellement c’est comme cela que je fonctionne.

    Reply
    • Bonjour Marie Hélène,

      J’ai conscience que certaines personnes ont besoin de chiffres.

      De mon coté, j’ai toujours eu horreur des chiffres donc je trouve ça tellement plus simple de me fier aux sensations de mon corps (faim/satiété) que de calculer mon métabolisme de base + les dépenses d’énergies (activités physiques, sports et activités mentales de la journée) et les apports énergétiques sur les précédentes 24H, pour en déduire le nombre de chouquettes que je pourrai manger à un repas précisément.

      NB: pour votre calcul, vous pouvez partir sur environ 45 à 50 calories pour une chouquette de taille moyenne.

      Reply

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.