Douleur abdominale : un nouveau remède en perspective

Avoir mal au ventre est un symptôme fréquent chez les colopathes. Une des principales raisons mises en cause de cette douleur est l’hypersensibilité nerveuse viscérale. En d’autres termes, les nerfs intestinaux des colopathes sont hyper-reactifs et envoient des messages anormalement douloureux au cerveau.

L’INSERM de Toulouse vient de démontrer qu’une souche spécifique d’Escherichia coli produit une molécule ayant la capacité de soigner les maux de ventre en agissant directement sur ces neurones hyper-sensibles.

Cette molécule a été testée et prouvée efficace chez les souris. Il reste maintenant à vérifier son efficacité et son innocuité chez les patients colopathes avec l’espoir de lancer prochainement un médicament enfin efficace sur ces douleurs chroniques qui pourrissent le quotidien de certains colopathes.

Un grand merci à Chantal de m’avoir transmis cette information intéressante.

Retrouvez plus d’informations en cliquant ICI  

N’hésitez pas, vous aussi, à m’envoyer les articles, émissions ou vidéos traitant du syndrome de l’intestin irritable afin de les partager avec le plus grand nombre 😉

 

Un commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.