Infection à l’Helicobacter pylori : comment bien la diagnostiquer et l’éradiquer

Si vous ressentez des symptômes de dyspepsie dans la partie haute du tube digestif tels que : douleurs gastriques pouvant irradiées jusque dans le dos, nausées et ballonnements, vous avez peut être une infection à l’H.pylori.

Que faire pour être bien diagnostiqué ?

  • Consulter votre médecin pour qu’il pose un diagnostic en vous faisant réaliser soit un test respiratoire, Helikit (surtout pour ceux de moins de 45 ans sans antécédents ou signes d’alarmes particuliers), soit une endoscopie avec biopsies (surtout pour ceux de plus de 45 ans et/ou avec antécédents ou signes d’alarmes spécifiques).
  • Bien signaler à votre médecin, si vous prenez ou avez pris sur les deux semaines précédent l’examen, un traitement d’IPP ou d’antibiotique, car ces derniers peuvent fausser les résultats des examens et donc vous risquez de passer à côté du diagnostic.

Que faire pour bien éradiquer H.pylori?

  • Votre médecin vous prescrira un traitement à base d’antibiotiques et d’IPP.
  • Traiter une infection à l’H.pylori est primordial, puisque dans le cas contraire, cette infection est responsable de la plupart des cancers gastriques.
  • Il est impératif donc de bien respecter la posologie et la durée du traitement pour être sûr de bien éradiquer l’H.pylori, de limiter les récidives, et de limiter les risques de résistances aux antibiotiques.

Comment savoir si l’H.pylori a bien été éradiqué?

  • Il est primordial de refaire un examen environ 2 à 4 semaines après l’arrêt des traitement pour vérifier si l’H.pylori a bien été éradiqué.

 

 

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.