Les troubles fonctionnels intestinaux au congrès de gastroentérologie (JFHOD)

La semaine dernière a eu lieu le plus gros congrès francophone de gastro-entérologie, appelé JFHOD.

J’ai pu assister à des conférences très intéressantes sur les troubles troubles fonctionnels intestinaux (syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle), le microbiote (ou flore intestinale), les allergies et intolérances alimentaires.

Voici les principaux points abordés sur le syndrome de l’intestin irritable (ou SII):

Les causes du SII : il a été question de l’aspect génétique et de l’influence des facteurs environnementaux (dont l’alimentation), de la perméabilité intestinale, de l’influence des acides biliaires surtout dans la forme diarrhéique, de l’influence du microbiote (déséquilibré par des infections digestives, l’alimentation, le stress).

Les conséquences du SII : le SII entraîne une altération de la qualité de vie des patients avec une perturbation de la vie quotidienne, une altération du comportement global, et une absence de compréhension par les proches et les médecins.

Les pistes de traitements du SII évoqués : les médicaments, les probiotiques, l’alimentation (les FODMAP, les graisses, les fibres, l’hypersensibilité non coeliaque au gluten, les allergies)

La prise en charge du SII : le corps médical doit améliorer la prise en charge des personnes souffrant du SII en donnant plus d’informations sur la maladie, en répondant aux questions des malades, en faisant preuve d’empathie et de soutien, en ayant une meilleure écoute, en ayant un discours plus positif.

A ce congrès était présent l’APSSII qui est la seule association des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    En ce qui concerne les troubles fonctionnels intestinaux, la consommation de kéfir est recommandée. En effet, les bactéries du kéfir se multiplient dans la l’intestin et combattent les bactéries potentiellement pathogènes de la flore intestinale. Le kéfir agit favorablement sur le métabolisme et l’équilibre des glucides et des lipides de l’organisme.

    Reply
    • Bonjour,

      Le Kéfir présente en effet certains avantages mais attention à ceux qui ne supportent pas le lactose car bien que le kéfir contienne moins de lactose que le lait, il peut tout de même être problématique chez les intolérants au lactose.

      Reply

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.