Ventre qui gargouille : pourquoi et comment y remédier?

Je suis heureuse de vous retrouver après cette pause nécessaire que j’ai prise pour accompagner mon père dans ses derniers moments de vie.

Sans transition, aujourd’hui j’aborde les gargouillis, appelés aussi borborygmes. Ils peuvent générer une gêne surtout s’ils sont bruyants et récurrents.

Stop aux gargouillis

Je me souviens que ces gargouillis me mettaient mal à l’aise à l’école quand j’étais adolescente.  Je pensais que c’était parce que mon estomac avait faim (d’ailleurs, on dit souvent que le ventre gargouille par faim) alors je faisais des collations régulièrement pour les éviter ou les stopper = grossière erreur. Je vous explique pourquoi.

Les gargouillis entre les repas que je ressentais étaient du au MMC, qui signifie en anglais Migrating Motor Complex. C’est notre système intestinal auto-nettoyant. Une sorte de vague qui arrive environ 2h après une prise alimentaire et qui revient toutes les 90-120 minutes. Cela dure moins de 10 minutes mais ces vagues sont suffisamment fortes pour repousser les résidus d’aliments et de sécrétions digestives et les excès de bactéries de l’intestin grêle vers le colon. Le MMC permet donc de mettre au repos les intestins. Il s’arrête dès qu’on mange ou boit quelque chose – hors l’eau – y compris quand on mange un bonbon sans sucre ou quand on boit un café avec un nuage de lait.

Ces vagues sont bruyantes (grrrr…) en présence d’air dans les intestins.

Les rôles du MMC n’est pas encore totalement compris par les scientifiques mais si les vagues sont affaiblies ou moins fréquentes, il y a un risque de prolifération bactérienne. Ainsi 80% des SIBO sont dus à une déficience du MMC. C’est également fréquent chez ceux qui ont le syndrome de l’intestin irritable.

En bref:

  • Laissez le temps à vos intestins de s’auto-nettoyer entre les repas en espaçant vos prises alimentaires d’au moins 3H
  • Si votre ventre gargouille entre les repas, ne vous précipitez pas à manger quelque chose même si c’est gênant pour laisser le temps à votre MMC de faire correctement son travail. De toute façon, vous savez maintenant qu’ils ne dureront pas plus de 10 min.
  • Pour limiter les bruits des gargouillis, vous pouvez limiter tout ce qui va mécaniquement apporter de l’air dans les intestins en réduisant votre consommation en boissons gazeuses, chewing gum, cigarettes ou en mangeant calmement et limiter les aliments qui fermentent et notamment ceux qui sont riches en FODMAP. Retrouvez les listes sur www.fodmap.fr ou si besoin demandez conseils à votre diététicien-nutritionniste

 

 

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis de ceux et celles qui ont peu de gargouillis. J’envie ceux qui en ont. Quand je n’en ai pas du tout, c’est annonciateur de douleurs abdominales, de ballonnements, et de migraines.

    Reply
  2. C’est vrai que lorsque j’ai ces gargouillis c’est un meilleur signe que lorsque c’est le calme plat.
    Infusions et eau sont équivalentes ? Car je bois pas mal d’infusions entre les repas.
    Merci pour cet article 🙂

    PS : toutes mes pensées les plus réconfortantes en cette période difficile.

    Reply
    • Bonjour,

      Merci pour votre message. Normalement, si vous ne rajoutez rien dans l’infusion ça devrait aller quoique certains scientifiques « puristes » les déconseillent.

      Cdt

      Reply

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.