Témoignage de Cyrielle 28 ans

« Je vais avoir cette année 28 ans. Sur ces 28 années les dix dernières ont été un calvaire. Je souffre du SII avec de forts symptômes depuis mon adolescence. Comme beaucoup d’entre vous j’ai affronté seule cette maladie inconnue car mes proches ne me comprenaient pas, ne me croyaient pas, je ne me comprenais plus moi-même, et pire encore les médecins m’ont complètement abandonnée à mon sort, incapables de m’aider d’une manière ou d’une autre. Psychologique, socialement, physiquement, c’était la cata. Il a fallu plusieurs années avant d’avoir enfin un VRAI diagnostique, avec la confirmation que ce n’était pas « dans la tête » et qu’il existait des solutions autres que « évitez de stresser ». Bon.. il se trouve que ces solutions ne fonctionnaient pas vraiment mais j’étais moins seule dans ma souffrance. Pourtant difficile de garder la tête hors de l’eau quand on se bat continuellement contre un corps devenu un étranger et un ennemi. J’ai développé beaucoup d’angoisse et de peurs, mais j’ai continué à avancer. Il se trouve qu’il y a quelques mois, mes recherches sur les dernières études scientifiques sur le syndrome m’ont conduites sur le blog de Julie Delorme. J’ai d’abord été touchée qu’elle propose autant de choses, autant d’informations et de solutions pratiques à nos problèmes. J’ai finalement pris la décision d’un premier rendez-vous. Elle m’a bien rassuré et informé sur la diète pauvre en FODMAP, que je ne connaissais absolument pas, et j’ai tenté le coup. J’avais pas grand chose à perdre. Et il se trouve qu’en une semaine et demi, la crise permanente que j’avais depuis plus de 2 ans a commencé à se calmer, puis au bout de deux semaines elle a complètement disparue ! Au début j’avoue avoir cru à un hasard mais après avoir poursuivi en suivant scrupuleusement les conseils, malgré quelques faux pas, j’ai réalisé peu à peu que je ne me battais plus contre moi-même. Les réactions de mon corps étaient logiques et compréhensibles. C’était tout nouveau ça ! Et tellement agréable ! Au soulagement physique à suivi lentement une baisse des angoisses et une reprise de confiance en moi. Je suis encore en phase de test, pour savoir quels aliments me font réagir mais déjà quelle transformation de ma vie ! Je suis enseignante et ma vie personnelle et professionnelle s’améliore de jour en jour. Un grand grand merci à Julie ! Et surtout à toutes celles et ceux qui sont au fond du gouffre, sachez qu’on peut remonter, et trouver des vraies solutions adaptées. « 

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.